Canalys a publié son analyse du marché indien des smartphones pour le deuxième trimestre de cette année. Xiaomi reste à la première place pour le huitième trimestre consécutif, Vivo a augmenté ses ventes de 63%, tandis que les sociétés sœurs Oppo et Realme ont également connu une croissance significative.

Samsung a été le seul acteur majeur à connaître une baisse des ventes et part de marché. En comparaison, un rapport précédent de Counterpoint a rapproché les deux premiers.
Une autre tendance relevée dans le rapport est la domination croissante des grandes marques: les cinq plus grandes entreprises représentent 88% du total des ventes, contre 80% l’an dernier.
Le marché dans son ensemble a connu une légère baisse de 0,5%.
Le directeur de la recherche chez Canalys a déclaré que le gros de la croissance du marché provient des utilisateurs qui mettent à niveau leurs appareils d’entrée de gamme à milieu de gamme, d’un prix compris entre 15 000 INR et 20 000 INR (environ 200 à 300 USD). On s’attend également à ce que les fabricants cessent de produire des téléphones pour moins de 10 000 INR (environ 150 USD), de sorte que le marché deviendra encore plus morose.
La gamme entre INR10 000 et INR15 000 est celle où vivo s’est développée, avec des ventes impressionnantes des modèles vivo Y17 et vivo Y91,