Lundi, la société a annoncé une réorganisation massive de son activité de médias et de divertissement qui se concentrera sur le développement de productions qui feront leurs débuts sur ses services de streaming et de diffusion. Et les activités médiatiques, les publicités et la distribution de Disney, ainsi que Disney +, fonctionneront désormais sous la même unité commerciale.

Sa réorganisation majeure intervient quelques jours à peine après que l’investisseur activiste Dan Loeb, un investisseur majeur de la société via son fonds spéculatif Third Point Capital, ait appelé Disney à annuler son dividende et à réorienter davantage d’investissements vers le streaming.

Wall Street a déjà donné son sceau d’approbation à la nouvelle initiative de Disney, faisant grimper les actions de près de 6% après les heures d’ouverture.

L’annonce de Disney fait suite à une réorganisation importante de son calendrier de sortie pour faire face aux nouvelles réalités, y compris l’effondrement des activités de sortie en salles, problèmes de production, et le succès fulgurant de son service de streaming , le tout causé ou accéléré par l’échec national à lutter efficacement contre la pandémie COVID-19.

La nouvelle structure entre en vigueur immédiatement, et prévoit de passer à l’information financière selon cette structure au premier trimestre de l’exercice 2021.

La société prévoit d’organiser une journée des investisseurs le 10 décembre pour dévoiler davantage de ses stratégies directes aux consommateurs.