Tesla a livré un nombre de 241 300 véhicules électriques au troisième trimestre, dépassant les attentes alors que d’autres constructeurs automobiles américains ont connu une baisse de leurs ventes en raison d’une pénurie mondiale de puces.

La grande majorité des livraisons de Tesla (environ 96%) étaient sa nouvelle berline Model 3 et son crossover Model Y. Tesla a déclaré que 9 275 des véhicules livrés étaient des modèles X et S. Les livraisons ont augmenté de 20 % depuis le deuxième trimestre et de 73 % par rapport à la même période l’an dernier.

Les chiffres de production ont également augmenté. Tesla a produit 237 823 véhicules électriques au troisième trimestre, un autre record pour l’entreprise.

Le PDG de Tesla, Elon Musk, a félicité l’entreprise et ses employés via un tweet pour avoir atteint les chiffres de livraison et de production.

Alors que Tesla a dépassé les attentes, d’autres constructeurs automobiles historiques ont signalé une baisse des ventes aux États-Unis.

GM a été le plus durement touché. GM a annoncé vendredi avoir vendu 446 997 véhicules aux États-Unis, une baisse de 33% des ventes de véhicules neufs par rapport au même trimestre de l’année dernière. GM a mis plusieurs usines au ralenti cet été en raison de la pénurie mondiale de puces semi-conductrices et de batteries pour ses véhicules Chevrolet Bolt EV et EUV.

Malgré la baisse des ventes aux États-Unis, GM a déclaré qu’il maintenait son bénéfice ajusté annuel de 11,5 milliards à 13,5 milliards de dollars alors que la société continue de développer des solutions pour atténuer les impacts de la pénurie de semi-conducteurs et du rappel de Chevrolet Bolt EV.

Stellantis, anciennement Fiat Chrysler, a annoncé une baisse de 18% de ses ventes aux États-Unis. Ford n’a pas encore communiqué ses chiffres de vente.