Tesla dévoilera son SUV multisegment Model Y le 14 mars lors d’un événement organisé dans le studio de design de la société à Los Angeles, a annoncé dimanche le PDG Elon Musk. La nouvelle voiture électrique sera la cinquième de Tesla depuis sa création en 2003.

Le modèle Y partagera environ 75% de ses pièces avec le modèle 3, qui est actuellement la voiture la plus abordable de Tesla. Musk a déclaré que le modèle Y sera environ 10% plus grand, coûtera environ 10% plus et aura une portée légèrement inférieure à celle du modèle 3. Le modèle Y n’aura pas les portes «Falcon Wing» que l’on trouve sur le plus grand VUS de Tesla, le modèle X. (Musk avait déjà laissé entendre qu’il pourrait le faire.)

Plus de détails sur les spécifications et les prix seront révélés lors de l’événement, selon Musk, et Tesla offrira des essais de manèges, ce qui signifie que la société a probablement quelques prototypes de pré-production déjà terminés. Musk a également annoncé dimanche que Tesla dévoilerait son pick-up électrique “plus tard cette année”.

Tesla construira le modèle Y dans l’usine Gigafactory de la société, à Reno, dans le Nevada, et le véhicule devrait entrer en production en série à partir de 2020. Tesla prévoit également de fabriquer des modèles Y dans l’usine Gigafactory qu’il construit à Shanghai, en Chine.

L’annonce de Musk intervient trois jours à peine après que Tesla a finalement rendu l’achat du modèle 3 promis depuis longtemps, d’une valeur de 35 000 $. La société a également annoncé la semaine dernière sa transition vers un modèle de vente en ligne uniquement, la fermeture de «nombreux» magasins dans le monde et le licenciement de plusieurs travailleurs.

Tesla n’a encore montré qu’une seule image du modèle Y: une simple silhouette en noir et blanc. Mais la compagnie parle de la voiture depuis des années. En 2015, Musk a tweeté le nom du modèle Y avant de supprimer rapidement le tweet. Il s’est également demandé si le VUS compact serait construit sur la même plate-forme technologique que le modèle 3, avant de décider de partager la technologie entre les voitures afin de pouvoir commercialiser le modèle Y à temps. Musk a déclaré que Tesla avait signé le projet final à la fin de l’année dernière.

Musk avait déjà plaisanté en disant que le modèle Y serait dévoilé le 15 mars “parce que les Ides de mars sonnaient bien”. Quelques médias chinois avaient spéculé plus tôt ce mois-ci que Tesla pourrait attendre pour dévoiler la voiture au Salon de l’auto de Shanghai en avril.

Musk a également tweeté dimanche que la troisième version de ses stations de recharge de voitures électriques «Supercharger» serait dévoilée cette semaine. La première station publique sera mise en ligne le mercredi 6 mars à 20h, heure du Pacifique, bien qu’il n’ait pas révélé le lieu.

La version 3 de Supercharger de Tesla est censée pouvoir charger les voitures à une vitesse de 350 kW ou plus, selon les tweets précédents de Musk. Cela aiderait la société à faire face à une concurrence naissante dans le domaine. Porsche a annoncé qu’il construirait des chargeurs de 350 kW pour sa gamme très attendue de voitures de sport électriques. Volkswagen a déjà commencé à mettre en place un réseau de stations de charge sous la marque Electrify America pouvant charger entre 150 et 350 kW. Les superchargeurs actuels de Tesla ont une capacité maximale de 145 kW, et ses voitures ne peuvent accepter que 120 kW.