SpaceX reçoit un contrat d’une valeur de plus de 149 millions de dollars de l’Agence de développement spatial (SDA), chargeant la société de construire un nouveau satellite pour l’armée américaine capable de suivre et d’alerter précocement les lancements de missiles hypersoniques. Une autre société, L3Harris Technologies de Floride, a reçu plus de 193 millions de dollars de l’agence pour construire également des satellites de suivi.

Les satellites sont censés être la première partie cruciale de la Tranche 0 de la couche de poursuite de la SDA, conçue pour assurer le suivi des missiles du Département de la Défense depuis l’espace à l’aide de capteurs infrarouges. SpaceX et L3Harris construiront ensemble huit satellites à livrer au DOD pour la couche de suivi.

La couche de suivi fonctionnera en partenariat avec la couche de transport proposée par la SDA, une autre constellation prévue de 300 à 500 satellites qui fournira des données militaires à faible latence et une connectivité mondiale aux ressources militaires. Les deux couches pourront communiquer entre elles via des liaisons intersatellites. De cette façon, toutes les données captées par les capteurs dans la couche de suivi peuvent être rapidement diffusées au personnel sur le terrain.