Samsung a annoncé son intention de publier un correctif pour les capteurs d’empreintes digitales de ses téléphones dès la semaine prochaine, après que des informations ont été révélées selon lesquelles la méthode de sécurité biométrique pourrait être rendue inutile par certains écrans de protection. Le problème concerne certains “cas de protection d’écran en silicone”, selon Samsung, et concerne les Galaxy S10, S10 Plus et S10 5G, ainsi que les Galaxy Note 10 et Note 10 Plus.

Selon la société, le problème est dû au capteur d’empreintes digitales à ultrasons du téléphone qui lisait à tort des motifs 3D dans le protecteur d’écran comme des empreintes digitales. En conséquence, toute personne pourrait alors déverrouiller un téléphone, créant ainsi un problème de sécurité.

Jusqu’à ce que le correctif soit disponible, Samsung conseille aux utilisateurs de ne pas utiliser de telles protections. Il indique que les utilisateurs doivent  supprimer les empreintes digitales précédemment enregistrées, puis les réenregistrer sans appliquer les protecteurs d’écrans. Si vous utilisez la protection d’écran fournie en pré-application sur votre téléphone, tout va bien. Mais pour tout le monde, essayer de déverrouiller votre appareil avec une empreinte digitale non enregistrée ne pouvait que faire mal, juste pour vérifier.