Le  Mobile World Congress de Samsung était, une fois de plus, entièrement consacré aux appareils portables. La grande nouvelle de l’événement était un meilleur aperçu d’une interface repensée pour la gamme de montres Galaxy de la société.

One UI Watch , qui tire son nom de l’interface mobile Galaxy , partagera un langage de conception avec celui de la gamme de téléphones Galaxy de l’entreprise. La prochaine One UI Watch fera ses débuts lors d’un prochain événement Unpacked plus tard cet été, avec la nouvelle interface utilisateur, ainsi que la prochaine plate-forme commune Samsung/Google.

Le partenariat a été initialement annoncé comme une plate-forme unifiée qui permettrait aux développeurs de créer une seule application pour Google Wear OS et Tizen, le système d’exploitation open source sur lequel Samsung s’appuie depuis longtemps pour ses propres montres intelligentes. Comme nous l’avons noté, le développement d’applications tierces s’est avéré un obstacle considérable pour les deux sociétés alors qu’elles cherchent à s’attaquer à la domination d’Apple.

L’un des avantages des partenariats est qu’une fois qu’une application compatible avec la montre a été téléchargée sur un smartphone connecté, elle sera également téléchargée sur la montre. Outre les applications Google propriétaires telles que Maps et YouTube Music, la liste comprend Spotify, Calm, Strava, Adidas Running et Sleep Cycle.

Un tel partenariat semble étrange à première vue , Samsung a depuis longtemps évité le système d’exploitation portable de Google en faveur de sa propre version fortement personnalisée de Tizen. En fin de compte, cependant, il semble que les deux soient unis contre Apple , qui détient actuellement environ 40 % du marché mondial. Samsung est deuxième, mais même avec Fitbit sous son aile, Google a encore du chemin à parcourir.