Le capteur 108MP ISOCELL Bright HMX de Samsung a été annoncé en août et comme le premier téléphone à utiliser est déjà en vente, la société a publié un article détaillant les fonctionnalités avancées intégrées au capteur.

Le nom ISOCELL fait référence à une barrière qui sépare les pixels voisins, empêchant la diaphonie. Le capteur 108MP est ISOCELL Plus, qui échange la barrière métallique contre un matériau différent qui minimise la perte optique et la réflexion de la lumière.

Il s’agit du premier capteur de Samsung à proposer une double ISO native, une fonction que la société appelle Smart-ISO. Chaque capteur effectue un certain niveau d’amplification analogique avant de transformer la lecture de la luminosité des pixels en données numériques. Il s’agit de l’ISO native.

Le fait d’avoir deux niveaux ISO natifs permet au capteur de mieux régler sa sensibilité à la lumière pour des conditions d’éclairage difficiles. Essentiellement, le capteur peut choisir un niveau d’amplification pour les hautes lumières et un pour les ombres.

Il s’agit d’un capteur Quad Bayer (Samsung l’appelle «Tetra Cell»), ce qui signifie qu’un groupe de quatre pixels partage un filtre couleur. Cela permet aux algorithmes de traitement d’image de fusionner quatre pixels de 0,8 µm en un pixel de 1,6 µm avec une capacité de collecte de lumière supérieure. Même après la conversion 4: 1, l’image résultante a une résolution assez élevée de 27 MP.

Dans la journée, les algorithmes vont dans l’autre sens et réorganisent les données de pixels de sorte qu’il en résulte une prise de vue 108MP .

L’autofocus est un autre défi. La fonction Super-PD de Samsung promet un verrouillage de la mise au point rapide et précis, même dans l’obscurité (PD signifie «détection de phase»).

Samsung indique très clairement que le «téléphone» que vous voyez dans la vidéo n’est pas un véritable appareil, donc ce n’est certainement pas le Galaxy S11. Le S11 + est censé comporter un capteur 108MP personnalisé avec un filtre Bayer 9: 1.