Au CES, Nvidia a mis l’accent sur son service de streaming de jeux GeForce Now, son concurrent comme Stadia de Google, Luna d’Amazon et le service Xbox Cloud Gaming de plus en plus populaire de Microsoft. Tous utilisent un modèle commercial différent, GeForce Now permettant aux joueurs d’apporter facilement aux jeux de service qu’ils ont achetés ailleurs, Nvidia offrant un niveau gratuit restreint, puis facturant des frais d’adhésion pour accéder à ses serveurs, à partir de 10 $ par mois.

Aujourd’hui, la société a annoncé un certain nombre de nouveaux partenariats, ainsi que la nouvelle selon laquelle Electronic Arts Battlefield 4 et Battlefield V sont désormais disponibles en streaming sur le service.

Ce qui est peut-être plus important, c’est que Nvidia continue d’étendre l’écosystème global de GeForce Now. Dans ce cas, cela signifie un accord avec AT&T, qui offrira à ses clients sur un appareil 5G avec un forfait 5G «illimité» un abonnement prioritaire gratuit de six mois à GeForce Now. Nvidia dit que les deux sociétés s’associent en tant que collaborateurs d’innovation technique 5G, mais nous parlons essentiellement ici d’un accord marketing.

Pour le salon, Nvidia s’associe à Samsung pour apporter sa plate-forme de streaming de jeux aux téléviseurs intelligents après avoir déjà proposé son application sur les téléviseurs LG WebOS 2021 en version bêta l’année dernière.