L’année dernière, Nikon a lancé ses premiers appareils photo mirrorless plein cadre, les Z7 et Z6, et maintenant la gamme s’étend à un prix inférieur avec l’annonce du Z5. Contrairement au Z50, qui utilisait la même monture Z mais avait un capteur APS-C plus petit, le Z5 utilise un capteur plein cadre de 24 mégapixels.

Il n’y a pas d’écran d’état, il y a plus de plastique utilisé dans la construction et le capteur n’est pas éclairé à l’arrière; ce n’est pas non plus idéal pour la vidéo 4K en raison d’un recadrage de 1,7x. Mais des éléments tels que le viseur OLED de 3,69 millions de points, l’écran tactile de 3,2 pouces, le processeur Expeed 6 et la stabilisation de l’image dans le corps sont tous présents.

Le Z5 corrige même l’un des plus gros défauts des Z6 et Z7, à savoir qu’ils ne sont pas seulement livrés avec un seul emplacement pour carte, mais qu’ils utilisent le format XQD rare. Le fait de devoir acheter de nouvelles cartes coûteuses est un désagrément, mais le slot unique est un facteur décisif pour de nombreux photographes qui ont besoin de la possibilité de sauvegarder des sauvegardes sur le terrain. Le Z5, cependant, dispose de deux emplacements pour carte SD UHS-II.

Nikon Z 5

Nikon annonce également un nouvel objectif pour la série Z, qui est le plus petit objectif à monture Z plein format à ce jour. Il s’agit d’un zoom 24-50 mm f / 4-6.3 qui mesure moins de trois pouces de long lorsqu’il n’est pas déployé, ce qui en fait un ensemble compact et polyvalent avec les boîtiers de la série Z raisonnablement petits.

Nikon affirme que le Z5 sera disponible en août pour 1399,95 $ pour le boîtier uniquement, ce qui le rend 600 $ moins cher que le Z6. Il y a un kit de 1 699,95 $ avec le nouvel objectif 24-50 mm f / 4-6,3 et une option de 2 199,95 $ avec l’objectif 24-200 mm f / 4-6,3. La société prévoit également de publier un utilitaire Windows 10 le mois prochain qui permettra à de nombreux reflex numériques et appareils photo de la série Z, y compris le Z5, de fonctionner comme des webcams.