Microsoft a annoncé aujourd’hui la deuxième génération de sa tablette Surface Pro X basée sur Arm. La première génération du Pro X a été lancée en octobre dernier et depuis lors, Microsoft a travaillé avec Qualcomm pour concevoir la deuxième génération du processeur SQ2 qui l’alimente. La SQ2 ne remplace pas complètement la puce SQ1 de première génération. Au lieu de cela, Microsoft ne l’utilise que pour les hauts de gammes du Pro X.

À l’exception du nouveau processeur, nous parlons encore à peu près du même Pro X que celui lancé l’année dernière, avec une connectivité LTE intégrée, deux ports USB-C et un écran tactile de 13 pouces.

Microsoft introduit également une nouvelle couleur sous la forme d’une nouvelle finition platine, en plus de la finition noire mate existante. Il lance également trois nouvelles couleurs pour les claviers Pro X: Ice Blue, Poppy Red et Platinum.

Il y a cependant d’autres mises à jour clés ici. Grâce à quelques améliorations logicielles, la Surface Pro X promet désormais jusqu’à 15 heures d’autonomie.

Mais plus important encore, Microsoft note que de plus en plus de partenaires logiciels optimisent désormais leurs applications Windows pour l’architecture Arm. Lorsqu’il a lancé la première itération, Microsoft a vu sa juste part de critiques négatives car la prise en charge des pilotes tiers faisait défaut et, avec cela, certaines applications échouaient également, tandis que d’autres fonctionnaient simplement lentement parce qu’elles devaient compter sur l’émulation , à moins que leurs développeurs a publié des versions compatibles Arm.

Plus tôt cette semaine, la société avait déjà noté que son navigateur Edge sur Arm recevait une mise à jour pour le rendre moins gourmand en batterie. En outre, Microsoft a également noté que cela augmenterait la prise en charge de l’exécution d’applications x64 avec une nouvelle émulation x64 déployée sur Windows Insiders en novembre. Visual Studio a également été mis à jour et optimisé pour Windows 10 sur Arm.