La gamme d’iPhone 12 d’Apple maintient une demande extrêmement forte de la part des consommateurs de janvier à mars, selon les résultats fiscaux au deuxième trimestre publiés aujourd’hui. Apple a annoncé un chiffre d’affaires record de 89,6 milliards de dollars pour le trimestre de mars, en hausse de 54% d’une année sur l’autre. L’iPhone a rapporté un peu moins de 48 milliards de dollars, en hausse de 66% par rapport à il y a un an.

Les ventes de matériel Mac et iPad ont également augmenté pendant un autre trimestre, en hausse de 70 et 78% respectivement, en partie en raison de la poursuite du travail à distance et de la scolarisation rendus nécessaires par la pandémie COVID-19. Il a été rapporté que l’iPhone 12 mini ne se porte pas aussi bien que ce qu’Apple espérait, mais d’autres modèles sont clairement très appréciés par les consommateurs.

Ces résultats du deuxième trimestre font suite à un trimestre historique et explosif de décembre pour Apple, qui a vu la société dépasser les 100 milliards de dollars de chiffre d’affaires pour la première fois de son histoire. Mais maintenant, l’attention s’est portée sur les performances d’Apple au second semestre et sur la question de savoir si les appareils iPhone 12, les premiers d’Apple à proposer des données 5G, ont effectivement déclenché l’énorme cycle de mise à niveau que certains analystes pensaient probable.

La semaine dernière, Apple a organisé son premier événement de 2021 et a lancé de nouveaux produits, notamment un iPhone 12 violet, un iMac repensé alimenté par la puce M1, des tablettes iPad Pro mises à jour, une boîte de streaming Apple TV 4K plus rapide et l’article AirTag dont les rumeurs sont longues traqueur. L’iPhone et les AirTags seront mis en vente le 30 avril, date à laquelle Apple commencera à prendre des précommandes.