L’iPad a eu neuf ans cette année et il est prêt à abandonner iOS et à adopter son propre système. Sans surprise, il s’appelle iPadOS et propose de nombreuses nouvelles fonctionnalités principalement axées sur la productivité.

Mais tout d’abord, l’écran d’accueil a été repensé pour afficher une grille plus étroite d’icônes et de widgets.

Le Slideover, qui est la version d’Apple sur les applications pour fenêtres flottantes, vous permet de faire glisser votre doigt depuis le bas et de lancer une deuxième application en mode fenêtre. L’écran partagé a également été amélioré et vous pouvez lancer deux instances du même programme.
Apple a implémenté une multitude de gestes dans iPadOS qui vous permettent de contrôler le mode d’écran partagé et de le lancer à partir d’une seule application, mais il semblerait que leur apprentissage vous prendra un certain temps.
Ensuite, iCloud Drive a gagné le partage de dossiers et même le partage de fichiers SMB. Les iPad prendront également en charge les clés USB, avec le contenu affiché dans l’application Fichiers. La prise en charge des fichiers ZIP arrive également.
Safari a également été optimisé, avec un gestionnaire de téléchargement dédié et 30 raccourcis clavier, ce qui le rapproche beaucoup de son homologue du bureau.
Copier-coller permet d’obtenir ses propres gestes de pincement à trois doigts, tandis que l’annulation est exécutée par un balayage à trois doigts, de sorte que vous n’avez plus à secouer l’iPad.
Enfin, Apple Pencil a aussi de l’amour: sa latence passera de 20 ms à seulement 9 ms, tandis que sa palette d’outils a été étendue et mise à la disposition d’applications tierces.