Sony vient d’annoncer un écran 3D à 5 000 $. Principalement connue pour ses biens de consommation, la société cible les professionnels de la création avec l’affichage de réalité spatiale , plus précisément ceux qui travaillent dans des domaines tels que l’infographie et les effets visuels pour les films. En gros, c’est un moyen pour les artistes de visualiser leurs créations 3D sans avoir à porter de casque VR.

La société n’est pas la première à proposer ce type de technologie à un public assez spécialisé. L’écran Looking Glass est probablement l’offre la plus connue jusqu’à présent. Mais contrairement à cet énorme écran 8K, le produit de Sony est en fait conçu pour un seul utilisateur.

Le grand différenciateur entre le produit et les appareils existants est l’inclusion d’un capteur qui détermine la position de visualisation de l’utilisateur, y compris l’accès vertical et horizontal, ainsi que la distance, et adapte l’image à cet angle spécifique, en s’ajustant en quelques millisecondes.

Sony affirme qu’il s’agit d’un environnement virtuel hautement réaliste. La société a consulté son aile Sony Pictures, qui a utilisé la technologie pour le développement d’effets CG pour le film Ghostbusters susmentionné. Volkswagen a également été impliqué depuis les premières étapes du projet, en regardant vers l’utilisation potentielle de la technologie dans les processus d’idéation et de conception.

Pour tous les autres, l’écran sera mis en vente par Sony le mois prochain.