Le mystérieux avion de l’Air Force, le X-37B, est de retour dans l’espace dimanche matin pour sa sixième mission en orbite terrestre. Comme d’habitude avec ce vaisseau spatial, son but exact est un secret, bien que l’Air Force dise que le véhicule effectuera un certain nombre d’expériences lors de ce voyage et testera de nouveaux systèmes dans l’espace avant de les renvoyer sur Terre.

Ce lancement intervient un peu plus de six mois après le retour du X-37B de sa cinquième mission record sur orbite. L’avion spatial, qui ressemble un peu à une navette spatiale miniature, a atterri au Kennedy Space Center de la NASA en Floride le 27 octobre après avoir passé un total de 780 jours, ou plus de deux ans, dans l’espace. Ce vol a marqué la plus longue mission du X-37B à ce jour dans l’espace, et le véhicule a passé au total sept ans et 10 mois en orbite. Ce prochain vol pourrait ajouter quelques années de plus au temps de vol total du vaisseau spatial.

L’Air Force affirme que les expériences et la technologie transportées par le X-37B permettent aux États-Unis de développer plus efficacement les capacités spatiales nécessaires pour maintenir la supériorité dans le domaine spatial. Cette mission aura encore plus d’expériences que d’habitude, grâce à l’ajout d’un nouveau module de service – une structure cylindrique attachée au fond de l’avion spatial qui sera emballé avec la technologie à tester sur orbite. Ce sera la première mission X-37B à utiliser un module de service pour héberger des expériences.

Le X-37B est toujours considéré comme un atout de l’US Air Force, mais la Space Force nouvellement créée supervisera la mission du lancement à l’atterrissage. Le dernier vol du vaisseau spatial était sur la fusée Falcon 9 de SpaceX, qui a lancé le X-37B pour sa cinquième mission le 7 septembre 2017.

Comme ce lancement a lieu pendant la pandémie, l’Air Force et la United Launch Alliance incluent un petit hommage aux personnes touchées par le COVID-19 sur ce vol. Un message écrit a été ajouté sur le côté de la fusée Atlas V: “À la mémoire des victimes du COVID-19 et hommage à tous les premiers intervenants et travailleurs de première ligne”.