Les problèmes de Huawei avec le gouvernement américain et sa capacité à vendre des smartphones en dehors de la Chine, est obligée de rechercher d’autres sources de revenus pour compenser les opportunités perdues. La dernière rumeur en provenance de Corée du Sud est que la société met en place un centre de recherche dans le pays avec de nouvelles recrues venant de Nvidia.

Il est important de noter que ce ne sont pas des GPU traditionnels dont nous parlons ici. Il s’agit de GPU  serveur utilisés pour le cloud computing et l’IA , un marché que Nvidia domine actuellement. Selon des initiés de l’industrie, le géant de la technologie développe sa propre puce GPU depuis 2012 et la présentera au monde le moment venu.

Il est également possible que Huawei travaille sur un GPU pour satisfaire ses propres besoins, car il exécute actuellement certains services de cloud computing.