Huawei et Google se sont finalement séparés. Après des mois d’incertitude, Huawei a finalement confirmé le premier smartphone sans Google. Contrairement à ses prédécesseurs, les Huawei Mate 30 et Mate 30 Pro seront livrés sans les produits sous licence officielle de Google. Cela dit, il reste une question urgente: que va remplacer Google dans les appareils Huawei?

La société chinoise a déjà évoqué plusieurs alternatives, notamment une version open source d’Android. L’alternative la plus convaincante pour Huawei est son logiciel interne, Harmony OS. Actuellement, Harmony OS est en cours de développement en vue d’une éventuelle application pour les appareils mobiles. Cependant, malgré les développements apparemment positifs, il manque à Huawei un élément essentiel: un nouvel allié.

La société discute actuellement d’un partenariat potentiel avec un allié improbable: ProtonMail, basé en Suisse. En particulier, la Suisse est un territoire neutre, permettant à des entreprises suisses telles que ProtonMail de faire des affaires avec Huawei.

Dans un blog officiel, la société suisse a étendu son soutien à la boutique d’applications officielle de Huawei, AppGallery. Selon une interview de Bloomberg avec le fondateur de la société, «ce que Huawei voit de ProtonMail, c’est avoir une alternative à Google au cas où ils ne pourraient plus proposer Google.»

«Les appareils Huawei étant particulièrement populaires dans les pays en développement où Proton compte de nombreux utilisateurs, la publication sur Huawei AppGallery pourrait devenir essentielle pour continuer à soutenir ces communautés d’utilisateurs», indique le blog.

En outre, ProtonMail a commenté les pratiques de Google. “Google ne respecte pas la vie privée des utilisateurs”, ajoute le message.

En revanche, ProtonMail propose un service de messagerie électronique avec chiffrement de bout en bout et cryptographie à source ouverte. La société propose également un service VPN accessible appelé ProtonVPN. Le fondateur de l’entreprise, le Dr. Andy Yen, a toujours plaidé pour une confidentialité plus stricte de la communication numérique. Son équipe souhaite ajouter à l’avenir ses produits ProtonCalendar et ProtonDrive.