Pour la toute première fois, Huawei a expédié plus de smartphones dans le monde sur un quart que toute autre entreprise, selon un nouveau rapport du cabinet d’analystes Canalys. Huawei a depuis longtemps l’ambition de dépasser Samsung en tant que plus grand vendeur de smartphones au monde, et selon les chiffres de Canalys, c’est exactement ce qui s’est passé entre avril et juin cette année.

Cela ne signifie pas que Huawei conservera longtemps la première place, car les résultats ont été clairement influencés par la pandémie en cours. Le chiffre de 55,8 millions de smartphones Huawei expédiés par Canalys est en fait en baisse de 5% d’une année sur l’autre, tandis que Samsung a glissé de 30% à 53,7 millions. Plus de 70% des appareils Huawei sont désormais vendus en Chine, qui n’a pas été aussi durement touchée par le COVID-19 que de nombreux marchés majeurs de Samsung. Samsung, quant à lui, est un petit acteur en Chine.

Les téléphones Huawei sont désormais difficiles à vendre pour la plupart des consommateurs en dehors de la Chine, car ils ne peuvent pas utiliser les services Google. Il est difficile de voir la société rester à la première place une fois que la demande mondiale de smartphones se rétablira; Samsung vient de dire qu’il s’attend à de meilleures ventes au prochain trimestre en raison du lancement de nouveaux téléphones phares. Mais la force continue de Huawei en Chine montre que les pressions extérieures ne constituent pas encore une menace existentielle pour ses entreprises de consommation, du moins pas chez elles.