Le président russe Vladimir Poutine accueille actuellement son homologue chinois Xi Jinping, qui célèbre les 70 ans de relations commerciales entre les deux pays. Pour commémorer cet événement, Huawei a signé un accord avec le transporteur russe MTS pour la construction de son réseau 5G, signe du partenariat renforcé entre les deux parties.

L’accord a été signé entre Guo Ping, dirigeant de Huawei, et Alexei Kornya, président-directeur général de MTS, devant les deux présidents. Bien que cela puisse sembler être un accord ordinaire pour certains, il s’agit clairement d’une déclaration de partenariat entre la Chine et la Russie à une époque où les États-Unis tentent d’interdire la société de Shenzhen à travers le monde.

Selon CNN, la Russie ne partage pas les préoccupations américaines en matière de sécurité et ne semble pas être découragée par la possible perturbation de la chaîne logistique de Huawei. Guo Ping, cité par RIA Novosti, a déclaré que “le fait que les deux présidents aient assisté à la cérémonie prouve à quel point les partenariats technologiques sont importants pour la Russie et la Chine. Les réseaux 5G pilotes confirmés par MTS devraient démarrer cette année et se développer ultérieurement en 2020.