L’affirmation de Samsung selon laquelle le nouveau Galaxy Z Flip utilise le slogan “Ultra Thin Glass” sonnait comme une véritable percée lorsque le téléphone a été annoncé. Jusqu’à présent, les écrans pliables utilisaient des écrans en plastique, qui peuvent être facilement rayés même avec un ongle. Le Z Flip permettant de passer au verre, si mince soit-il, nous avait permis d’espérer qu’il résisterait à une utilisation à long terme.

Mais il semble que ce ne soit pas le cas.

Zack Nelson a mis la main sur le téléphone pliable, et les résultats de son test de durabilité JerryRigEverything n’inspirent pas confiance.

L’écran du Z Flip commence à montrer des marques et des rayures permanentes bien plus tôt. Une partie du test consiste à soumettre les téléphones à un gant de choix de dureté. Si vous avez déjà regardé des vidéos de Zack, vous avez probablement entendu dire que les smartphones modernes ont «des rayures commençant au niveau 6, avec des raiyures plus profondes au niveau 7.»

Le Z Flip commence à recevoir des dégâts au niveau 2 et plus significativement à 3, ce qui est comparable aux écrans en plastique du Galaxy Fold et du Motorola Razr. “Cet écran n’est en aucune façon résistant aux rayures”, explique Zack vers la fin de la vidéo. À la fin du clip, il commence à percer des trous dans l’écran qui font frémir le panneau OLED , mais aucun signe de fracture du verre.

Lors du dévoilement du Galaxy Z Flip, Samsung était catégorique qu’il s’agissait de verre. Mais l’entreprise a offert une réponse sur cette histoire:

Le Galaxy Z Flip comprend un écran Infinity Flex avec le verre ultra mince (UTG) de Samsung pour offrir un look élégant et premium et offrir une expérience de visionnement immersive », a déclaré un porte-parole par e-mail. «La première technologie UTG de Samsung est différente des autres appareils phares de Galaxy. Bien que l’écran se plie, il doit être manipulé avec soin. De plus, Galaxy Z Flip a une couche de protection sur le dessus de l’UTG.

Zack pense que Samsung pourrait utiliser un polymère plastique hybride (avec des morceaux de verre microscopiques mélangés) afin de pouvoir annoncer cet écran comme du «verre». Mais s’il peut vraiment être rayé aussi facilement, ce qui semblait être un argument de vente important pour le Galaxy Z Flip à 1380 $ ,commence à ressembler à un effet marketing exagéré.