Lors de l’événement HHTD21, Foxconn a dévoilé trois prototypes de véhicules électriques, dont deux berlines et un bus électrique. La société a déclaré qu’elle n’était plus le petit nouveau en ce qui concerne les véhicules électriques et vise à développer une entreprise d’une valeur allant jusqu’à 1 000 milliards de dollars, soit environ 36 milliards de dollars par an.

Foxconn a développé les prototypes de véhicules électriques sous la marque Foxtron en collaboration avec Yulon Motor de Taiwan. Cette dernière possède sa propre marque Luxgen et fabrique des véhicules Nissan et Mitsubishi pour le marché local. Les prototypes comprennent une berline de luxe, un SUV et un bus de transport en commun, respectivement Model E, Model C et Model T.

Les véhicules sont basés sur la plate-forme logicielle et matérielle ouverte de Foxconn, MIH Consortium. Ils sont essentiellement conçus sous forme de kits, servant de modèles de référence que les marques de véhicules électriques peuvent produire en masse selon leurs propres spécifications.

Le bus modèle T pourrait prendre les routes dès l’année prochaine, avec une autonomie prévue de 400 km et une vitesse de pointe de 120 km/h. Il comprend également des technologies telles que les avertissements pour piétons, la gestion avancée de la température et une résistance élevée aux chocs.

Le modèle C de Foxtron est un SUV électrique qui sera disponible en 2023 avec un rendement élevé. Il devrait coûter moins de 35 700 dollars. Le modèle E, une berline de performance de luxe conçue en partenariat avec Pininfarina, fera son entrée sur le marché à une date ultérieure, non précisée. Il offrira 750 chevaux et une autonomie de 750 km. Yulon sera parmi les premiers fabricants de véhicules électriques à utiliser les conceptions, a déclaré la présidente Lilian Chen.

Foxtron a déclaré qu’il visait à capitaliser sur la tendance à produire des véhicules électriques à proximité des marchés où ils sont vendus afin de réduire les coûts. La société prévoit de construire des usines de véhicules électriques aux États-Unis et a récemment annoncé qu’elle rachèterait l’usine de fabrication en difficulté de Lordstown dans l’Ohio. Il vise à fabriquer la camionnette Endurance de Lordstown dans l’usine et à construire des véhicules électriques Fisker dans le complexe d’ici la fin de 2023.