Un certain nombre de  fabricants asiatiques tels que Foxconn, Pegatron et Luxshare envisagent d’ouvrir de nouvelles usines au Mexique, répondant à la pandémie de coronavirus et à la guerre commerciale en cours entre les États-Unis et la Chine. Foxconn aurait prévu de produire des iPhones dans la nouvelle usine, bien qu’Apple ne soit pas directement impliqué pour le moment.

On pense que les plans sont venus en réponse aux barrières tarifaires imminentes entre les États-Unis et la Chine. La localisation d’usines au Mexique pourrait permettre aux entreprises de bénéficier du nouvel accord commercial États-Unis-Mexique-Canada, leur permettant de profiter d’exportations sans droits de douane vers les États-Unis dans certaines circonstances. L’idée d’encourager les entreprises à déplacer le secteur manufacturier de l’Asie vers les Amériques gagnerait également du terrain politique à Washington.

Il existe un précédent pour ce type de délocalisation, Foxconn ayant déjà investi dans des pays en réponse aux tarifs. En juillet Foxconn prévoyait d’investir jusqu’à 1 milliard de dollars en Inde.

En août, le président de Foxconn, Liu Young-way, a déclaré que son entreprise s’efforçait de fournir deux ensembles différents de chaînes d’approvisionnement en réponse aux tensions entre les deux plus grandes économies du monde.

Une décision finale sur les projets de Foxconn au Mexique pourrait venir plus tard cette année, bien que les plans de la société soient susceptibles de changer. Par exemple, après avoir annoncé un investissement majeur dans le Wisconsin en 2017, Foxconn semble maintenant avoir considérablement réduit ses plans.

Bien que la pandémie de coronavirus ait fait pencher la balance en faveur de chaînes d’approvisionnement plus courtes, le virus pourrait également causer des problèmes d’investissement au Mexique. Le pays a signalé le troisième plus grand nombre de décès dus à la pandémie dans le monde, et le Financial Times a récemment rapporté qu’il avait maintenant dépassé le pire scénario de décès prévu en juin.