La mission chinoise Chang’e-5 a achevé samedi une manœuvre d’arrimage , alors qu’elle se prépare à renvoyer sur Terre les échantillons de sol qu’elle a collectés sur surface de la Lune.

Chang’e 5 a été lancé le 23 novembre au sommet d’une fusée Long le 5 mars. L’ atterrisseur et son véhicule d’ascension ont atterri sur la Lune le 1er décembre, tandis que son module de service est resté en orbite lunaire. L’atterrisseur a rassemblé des échantillons qui seront désormais placés dans une capsule de retour , qui devrait atterrir en Mongolie.

Si la mission réussit, elle ne fera de la Chine que le troisième pays à renvoyer des échantillons de la Lune, plus de 50 ans après les missions américaines Apollo. La dernière mission de retour d’échantillons lunaires réussie a été la mission Luna 24 de l’Union soviétique en 1976.

Samedi également, la mission japonaise Hayabusa2 a atterri dans le désert australien, après avoir récupéré des échantillons de l’astéroïde Ryugu.