L’entreprise The Boring Company prévoit une expansion massive à l’échelle de la ville du système de transport souterrain actuellement modeste qu’elle construit à Las Vegas. La start-up veut maintenant construire une boucle souterraine qui dessert les hôtels-casinos et atteint le centre-ville  ainsi que l’aéroport international McCarran, le tout avec des véhicules Tesla. The Boring Company souhaite également construire une boucle supplémentaire qui relie les propriétés appartenant à Caesars Entertainment.

Les nouveaux tunnels proposés permettraient de passer du Las Vegas Convention Center à Mandalay Bay en seulement trois minutes, contre 30 minutes par route de surface aux heures de pointe, affirme la société.

Les plans, rapportés pour la première fois par le Las Vegas Review-Journal, ont été détaillés dans des propositions soumises lundi aux responsables du comté de Clark. La poussée d’expansion de Boring Company intervient quelques jours à peine après que la Las Vegas Convention and Visitors Authority (LVCVA) a terminé l’achat du Las Vegas Monorail, qui a déposé son bilan en septembre après sa fermeture en mars.

À la suite de l’acquisition, la LVCVA a mis fin à un accord sans concurrence qui avait auparavant empêché The Boring Company de creuser des tunnels desservant les mêmes zones atteintes par le monorail. Le monorail ne devrait pas rouvrir avant au moins mai 2021.

Le président-directeur général de LVCVA, Steve Hill, a déclaré en mai qu’ils attendraient probablement le prochain salon disponible pour ouvrir la soi-disant Convention Center Loop. Mardi, la vice-présidente senior des communications de LVCVA, Lori Nelson-Kraft, a confirmé que c’était toujours le plan le plus probable, affirmant qu’elle ne savait pas pour le moment si ils ouvririons le système avant le salon.

The Boring Company prévoit de transporter jusqu’à 4000 passagers par heure dans ses tunnels en utilisant des Tesla Model 3, Model X et un tramway construit sur la plate-forme Model 3 pouvant accueillir entre 12 et 16 personnes. Alors que l’objectif est que ces voitures fonctionnent éventuellement de manière autonome, elles auront des pilotes au départ.

La LVCVA a annoncé ce premier projet avec la Boring Company en 2019 et paie 48,6 millions de dollars à la start-up de Musk pour construire les tunnels sous le centre de congrès. Étant donné qu’il s’agit d’une commodité pour les congressistes, Hill a expliqué en mai qu’il considérait le prix total de 52,5 millions de dollars comme un coût irrécupérable.

Mais l’expansion, si elle est approuvée, sera financée différemment. La Boring Company paiera le coût de construction du tunnel principal de la nouvelle boucle à l’échelle de la ville, selon une présentation donnée par Hill en novembre, tandis que les casinos et autres propriétés le long de la route qui veulent une station devront payer pour les faire construire. La société présentera sa proposition devant le conseil municipal de Las Vegas mercredi et devant les responsables du comté en février.