Au CES, BMW a dévoilé son nouveau concept-car i Vision Dee, une berline quatre portes revêtue d’encre E qui peut changer de couleur à la demande. Pourquoi « Dee », demandez-vous sûrement ? C’est l’abréviation de Digital Emotional Experience. Ce qui compte ici, c’est que c’est la plate-forme de BMW pour montrer son nouvel affichage tête haute, qui consiste à donner aux conducteurs le choix de la quantité de réalité augmentée qu’ils veulent voir pendant qu’ils conduisent.

À l’aide d’une sélection en cinq étapes, les conducteurs peuvent choisir s’ils souhaitent uniquement voir les informations relatives à la conduite ou s’ils souhaitent ajouter des données de leurs systèmes de communication, un projet de réalité augmentée ou une expérience entièrement virtuelle.

Continental a récemment présenté son Scenic View HUD, qui couvre également tout le pare-brise (mais seulement sous la forme d’une petite bande au bas de la fenêtre), tandis que la société de technologie automobile Harman a également annoncé aujourd’hui son nouveau matériel d’affichage tête haute, qui n’est pas tout aussi futuriste, mais se concentre également sur des champs de vision plus larges et comprend des intégrations avec des systèmes d’assistance à la conduite.

Et tandis que BMW parlait précédemment d’utiliser E Ink comme peau extérieure de ses véhicules, l’i Vision Dee est un extérieur couvert de 240 segments E Ink pouvant afficher 32 couleurs. Le constructeur automobile a en effet travaillé avec E Ink pour développer la technologie qui lui permet d’adapter ces films d’affichage aux surfaces courbes. On ne sait pas encore quand cette technologie arrivera sur un modèle de production. Plus tôt cette semaine, VW a montré sa peinture lumineuse, donc ce n’est probablement qu’une question de temps avant de voir des voitures avec ces capacités de caméléon dans la rue.