Apple envisage de s’associer à TSMC pour la production de ses propres modems 5G pour les futurs iPhones. Apple prévoit d’utiliser le nœud de processus 4 nm de TSMC, qui n’a encore été déployé pour aucun produit commercial ; le modem est apparemment en cours de conception et de test à 5 nm avant de passer à la production de masse en 2023 à 4 nm.

Le passage d’Apple aux modems de sa propre conception devrait se produire en 2023, et TSMC est le partenaire de fabrication naturel. Qualcomm, qui est l’acteur dominant du secteur et produit des composants de modem pour l’ensemble de la gamme iPhone 13, a récemment déclaré qu’il prévoyait de ne représenter que 20 % des commandes de modems iPhone dans deux ans.

Apple a acheté la division modem d’Intel en 2019, préfigurant le changement éventuel. Plus tôt cette année-là, Qualcomm et Apple ont convenu de mettre fin à un coûteux différend sur un brevet de technologie de modem, Qualcomm recevant plus de 4 milliards de dollars dans le cadre du règlement.

TSMC est le fabricant de tous les processeurs iPhone de la série A et des systèmes sur puce M1 pour ordinateurs Mac. Selon Nikkei, des centaines d’ingénieurs TSMC basés à Cupertino travaillent avec l’équipe de développement de puces d’Apple. Les SoC pour iPhone 2022 utiliseraient le processus 4 nm de TSMC, et certains modèles d’iPad adopteraient des processeurs 3 nm en 2023.