Selon un nouveau rapport publié par le Nikkei, un quotidien économique japonais, Apple est en train de finaliser la certification des écrans OLED de BOE destinés à être utilisés dans ses futurs iPhone. Les écrans flexibles font apparemment l’objet de tests agressifs, ce qui laisse entrevoir la possibilité pour Apple de se procurer pour la première fois de tels panneaux en Chine.

La société devrait décider d’ici la fin de l’année si elle choisira BOE en tant que fournisseur de panneaux OLED pour les iPhones 2020, afin de réduire sa dépendance vis-à-vis de Samsung de ce point de vue. Selon une source “familière des discussions”, les panels de BOE pourraient être jusqu’à 20% moins chers que ceux de Samsung.

Selon la rumeur, Apple voudrait désespérément diversifier sa chaîne d’approvisionnement en matière de panneaux OLED pour iPhone. Actuellement, Samsung est le principal fournisseur, ce qui est mauvais pour Apple en tant que concept, même si vous ne comptez pas le fait que Samsung fabrique également des combinés qui sont en concurrence directe avec les iPhones.

Ainsi, depuis l’année dernière, des rumeurs circulent selon lesquelles Apple serait en pourparlers avec BOE dans le but de voir la société chinoise entrer dans sa chaîne d’approvisionnement en panneaux OLED pour smartphones. En mars de cette année, BOE a annoncé son intention de fournir à Apple. Le mois dernier, les choses semblaient aller plus vite à cause des restrictions à l’exportation imposées par le Japon à la Corée, qui risquaient de gâcher la production de Samsung.